Ces autres villes très disputées

— 

Marie-Hélène Geoffroy.
Marie-Hélène Geoffroy. — J. Demarthon / AFP

Cette fois, pas de candidats dissidents. Mais le PS et le PCF n'étant pas toujours parvenus à un accord, l'issue promet d'être incertaine dans bon nombre de villes de gauche de l'agglomération, à commencer par Vénissieux, l'un des derniers bastions communistes du Rhône. La maire sortante Michèle Picard a souhaité s'allier aux socialistes dès le premier tour mais ces derniers traînent des pieds, peu satisfaits du nombre de sièges proposés au conseil municipal. Pour l'heure, les négociations continuent. En revanche, pas d'hésitation à Vaulx-en-Velin, autre fief rouge, dirigé actuellement par Bernard Genin. Le PS bien décidé à faire tomber la citadelle communiste dans son escarcelle, mise sur la députée Marie-Hélène Geoffroy qui était arrivée en tête lors des dernières législatives. Situation explosive également du côté de Bron avec un duel sans merci entre Annie Guillemot, le maire sortant (PS) et sa rivale Elisabeth Brissy-Queyranne, épouse du président de la région Rhône-Alpes. La première devrait néanmoins pouvoir bénéficier du soutien des communistes et même des écologistes. Tandis que la seconde, exclue du PS, sera épaulée par un conseiller UMP ! C.G.