Les Lyonnais ont trouvé le bon équilibre

Stéphane Marteau

— 

" Nous concédons très peu d'occasions car nous sommes plus concentrés sur notre sujet ", affirme Maxime Gonalons.
" Nous concédons très peu d'occasions car nous sommes plus concentrés sur notre sujet ", affirme Maxime Gonalons. — J. Pachoud/AFP

En s'imposant mercredi devant l'OM (2-1), l'OL a remporté son troisième succès en autant de matchs disputés en 2014. Si les Lyonnais continuent de soigner leurs statistiques offensives, leur défense se montre beaucoup plus hermétique puisque les deux seuls buts qu'ils ont encaissés depuis le début de l'année l'ont été sur penalty. «Nous concédons très peu d'occasions, car nous sommes plus concentrés sur notre sujet», affirme Maxime Gonalons. Ce changement d'attitude était nécessaire pour éviter d'être rejoint au score comme ce fut trop souvent le cas avant la trêve. «Nous avons effectué pas mal d'entraînements pour régler nos problèmes défensifs, indique Samuel Umtiti. Tout n'est pas encore parfait, mais nous sommes sur la bonne voie.»

Pour Rémi Garde, tout est une question «d'état d'esprit.» «ça ne sert à rien de passer des heures à essayer de trouver des solutions si l'état d'esprit n'est pas en adéquation.» Visiblement, le message est passé. «On se fait énormément plaisir sur le terrain et tout le monde fait les efforts les uns pour les autres», note Gonalons.

Les Lyonnais semblent aussi de plus en plus à l'aise dans le système mis en place depuis trois mois par leur entraîneur qui réclame beaucoup d'efforts. «Un groupe, c'est un puzzle, indique Bafé Gomis. Cela a été dur de trouver la bonne formule et de faire prendre la mayonnaise. Aujourd'hui, on vit de beaux jours, mais il ne faudrait pas se reposer sur nos lauriers, car tout va très vite.» L'OL passera ainsi un test révélateur, ce dimanche, face à Reims, qui s'est fait une spécialité de contrarier les grosses cylindrées.