«La balle est dans le camp de Sidney Govou»

Stéphane Marteau

— 

Le Lyonnais Sidney Govou.
Le Lyonnais Sidney Govou. — P. Merle / AFP

Chasselay n'en finit plus de faire parler de lui. Qualifié pour la première fois de son histoire pour les 16es de finale de la Coupe de France, le club de l'ouest lyonnais, pensionnaire du CFA (4e niveau), affrontera l'AS Monaco, mercredi prochain (17 h), au stade de Gerland. Et il se prend à rêver d'aligner une doublette offensive détonante composée de Ludovic Giuly (37 ans), son capitaine et président d'honneur, et de Sidney Govou (34 ans).

Rétabli d'une rupture du tendon rotulien dont il a été victime le 10 mars 2013 avec l'Evian-TG, l'ancien international a réintégré l'OL, son club formateur, où il a signé une licence amateur qui lui permet d'évoluer avec l'équipe réserve. Mais il ne semble pas suffisamment revenu à un bon niveau pour entrer dans les plans de Rémi Garde. Govou pourrait donc se laisser convaincre de relever un dernier défi avec Chasselay. «Des gens du club l'ont contacté, nous a confié lundi Jocelyn Fontanel, le président chasselois. Comme Ludo, c'est un grand joueur qui possède un palmarès incroyable. S'il a envie de s'éclater dans un club convivial, il sera bien reçu chez nous. La balle est dans son camp.»

La présence du septuple champion de France au côté de Ludovic Giuly, son ancien partenaire en équipe de France, pour défier Monaco, permettrait sans nul doute d'attirer les foules à Gerland. Et ainsi d'atteindre les 10 000 spectateurs, seuil à partir duquel Jocelyn Fontanel estime rentrer dans ses frais, lui qui évalue à «plus de 80 000 €» le coût d'organisation de cette affiche de la Coupe de France.

■ Coupe de France

La location pour le 16e de finale entre Chasselay et l'AS Monaco débute ce mardi au siège du club chasselois (de 16 h à 20 h) et dans différents points de vente. Tarifs : 10 à 20 €. Rens. : mdafoot.fr