La «Demeure du Chaos» fermée

— 

 
  — no credit

La «Demeure du Chaos» ferme… temporairement. L’oeuvre d'art controversée de Saint-Romain aux Monts d'Or (Rhône) doit subir un audit, vérifiant si les normes de sécurité sont respectées, pour recevoir de nouveau le public. Les curieux souhaitant découvrir cet ancien relais de poste du XVIIe déconstruit en symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou Fidel Castro (voir diaporama), devront donc attendre.

Dans un communiqué, l'artiste et homme d'affaires Thierry Ehrmann, propriétaire du lieu, dénonce le franchissement d'un «degré supplémentaire» dans le «négationnisme artistique» de la mairie.

En février, le tribunal correctionnel de Lyon avait demandé la remise en état de la maison et condamné M. Ehrmann à 120.000 euros d'amende. Ce jugement avait été partiellement infirmé par la Cour d'appel en septembre, cette dernière autorisant le maintien en l'état, mais alourdissant l'amende à 200.000 euros.
Le parquet général de Lyon et la mairie se sont pourvus en cassation.