«Plus que des chiens»

— 

Le 3e ligne Eugène N'Zi (archives).
Le 3e ligne Eugène N'Zi (archives). — G.JULIEN / AFP

La Rochelle (2e) est passée de 13 à 6 longueurs du LOU en deux semaines. Le leader de Pro D2 compte donc marquer les esprits face à son dauphin dimanche (15 h) au Matmut Stadium, à l'image de son 3e ligne Eugène N'Zi.

Comment le LOU vit-il son premier passage difficile de la saison ?

Ces deux défaites de rang nous coupent un peu notre dynamique. On a eu un coup de mou et Il faut montrer que le LOU n'est pas mort. On manque actuellement de rigueur et d'agressivité.

Enchaîner les revers peut-il vous renvoyer à vos doutes de la saison passée (8

es

de Pro D2) ?

Nous sommes franchement plus sereins cette saison. L'an dernier, on se regardait tous en se disant : «Qui va avancer et nous faire marquer ?». Là, on gagne et on perd tous ensemble. On attend La Rochelle avec impatience.

Est-ce une chance d'avoir un sommet face à votre dauphin dans ce contexte ?

C'est parfait. Dans les têtes des Rochelais, c'est déjà compliqué car ils se disent que nous allons vraiment avoir envie de réagir. En mettant les bons ingrédients, on va se rendre ce match facile. Il y aura plus que des chiens sur le terrain, comme contre Pau (39-7).

Les médias ont beaucoup parlé du coup de poing de Chabal à Agen…

C'est le rugby, il y a des coups. Il faut arrêter de s'acharner comme ça. Cela serait abusé qu'il doive prendre sa retraite dans ces conditions. Si c'est le cas, le LOU serait encore plus dangereux et très revanchard au retour contre Agen… Recueilli par J.L.