Des chevaux à Bellecour

— 

Des chevaux, des poneys et même des lamas. Près de 600 salariés des centres équestres de la région, accompagnés de nombreux équidés, ont manifesté mercredi à l'heure de déjeuner, entre la place Bellecour et la préfecture. Une façon de dénoncer la hausse programmée de la TVA qui passera de 7 à 20 %. Un changement qui mettrait en péril 546 centres et 6 000 emplois dans la région, selon la filière équine. Les activités équestres représentent un chiffre de 266 millions pour Rhône-Alpes. C. G.