Dernière nuit pour vous éblouir…

Elisa Riberry

— 

Le bouquet lumineux de Chantal Thomass place à de la Bourse.
Le bouquet lumineux de Chantal Thomass place à de la Bourse. — P. Fayolle / Sipa

A 1h ce lundi soir, les sites, métamorphosés depuis vendredi par la Fête des lumières, retrouveront leurs couleurs habituelles. A quelques heures de l'extinction des feux, 20 Minutes dresse la liste (forcément suggestive) des coups de cœur de la rédaction.

La Fresque des Lyonnais. Resté jusqu'alors dans l'ombre de la Fête des lumières, le célèbre mur peint du 1er est sans doute l'une des plus jolies surprises de cette édition. Le spectateur se retrouve tour à tour plongé dans l'univers des personnages de la fresque (Frères lumières, l'Abbé Pierre ou Saint-Exupéry). Un spectacle coloré, entraînant, marqué par des prouesses technologiques… On a adoré et comme les spectateurs présents autour de nous, beaucoup applaudi.

Les Terreaux. Du déjà-vu diront certains en voyant les façades de la place se transformer en écrans géants sous la houlette de Damien Fontaine. Et pourtant, le public ne s'en lasse pas et savoure chaque instant de cette spectaculaire animation, mettant en scène un prince à la poursuite des avaleurs de lumières. Une belle histoire, une animation et bande-son soignées, on repart une fois encore séduits.

Les Jacobins. C'était l'une des scènes du centre-ville les plus attendues. Le résultat est assez réussi. Sur un immense cube installé autour de la fontaine, les immeubles de la place rénovée se reflètent comme dans un miroir. La fontaine disparaît, se devine, puis réapparaît dans un effet de transparence. Le spectacle, imaginé par la Direction de l'éclairage public, est un peu long, les jeux de lumières manquent de couleur. Mais la sobriété des effets se marie bien à l'architecture de la place. Le public, ici aussi, s'étonne, réagit et applaudit.

Le parc de la Tête d'Or. Si vous voulez vous offrir une balade loin de la foule, filez au parc de la Tête d'Or, transformé en havre chinois. Les multiples lanternes rouges accrochées aux arbres, les fleurs lumineuses flottant sur l'étang, et les jeux d'ombre plongent le promeneur dans un univers poétique et féerique. Un site incontournable pour les familles.

Le tunnel mode doux. A pieds, vélo, en bus ou en roller, vous ne resterez pas insensible au spectacle concocté par Skertzò pour animer le nouveau tube de la Croix-Rousse. Tout au long de la galerie, les paysages évoluent, nous embarquant sur les quais, dans un aquarium ou encore dans une forêt tropicale… Cette scénographie, lancée pour la Fête des lumières, sera désormais visible toute l'année.

■ Les petites surprises et déceptions

Cette édition a également suscité de petites déceptions, comme la Cathédrale Saint-Jean, bien trop peu animée, la place Bellecour, où la scénographie manquait d'unité et la darse nautique au Confluent aux braseros et bougies trop peu visibles. En revanche, nous avons été séduits par le bouquet imaginé par Chantal Thomass place de la Bourse, le jardin féerique de la Montée de la Grande Côte ou encore les cabanes suspendues des berges du Rhône.