Borloo : un petit chèque et puis s'en va

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Déplacement express à 710 millions d'euros. Le ministre de l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, Jean-Louis Borloo, était en visite, hier après-midi à Bron, pour assister à la signature de la convention entre la région Rhône-Alpes, l'Etat et l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). Un partenariat, jusqu'en 2013, qui doit permettre la requalification de quarante quartiers classés en zone sensible et à laquelle le conseil régional et l'Anru consacreront respectivement une enveloppe de 200 millions d'euros et 710 millions d'euros. « Aujourd'hui, aucun acteur seul, que ce soit la collectivité, l'Etat ou la région, ne peut régler ces problèmes de ghettoisation urbaine et sociale », a déclaré hier le ministre, soucieux que « ces quartiers aient enfin l'air beaux. » Après la rénovation de la Duchère (9e), Rillieux, Givors, Vaulx ou Vénissieux, achevée ou déjà bien engagée, cette convention doit permettre de financer d'autres projets urbains, dont ceux de Fontaines-sur-Saône, Bron, Saint-Priest ou Villefranche.

E. F