Les hôpitaux publics vont-ils être saturés ?

— 

Cela pourrait bientôt devenir un véritable casse-tête. La grève des sages-femmes prend une ampleur inédite dans le Rhône. Entamée dans les hôpitaux publics, elle a gagné du terrain. Le personnel de la clinique du Val d'Ouest a rejoint le mouvement ainsi que celui de la clinique privée Natecia où 100 % des sages-femmes ont cessé le travail depuis mardi matin. Si les cadres assurent les accouchements en journée, la situation s'avère plus délicate en soirée. Conséquence : les futures mamans ont commencé à être transférées vers les Hospices civils de Lyon (HCL), où les sages-femmes en grève sont réquisitionnées d'office pour assurer les soins. D'où la crainte d'une rapide saturation des hôpitaux publics. L'Agence régionale de santé étudie néanmoins différentes possibilités. Pour le moment, aucune décision de réquisition n'a encore été prise concernant les établissements privés. C.G