Sortie de crise pour l'Asvel

— 

Le meneur Chris Wright (Archives).
Le meneur Chris Wright (Archives). — SIPA

Le début de saison de l'Asvel était trop vilain pour ne pas attendre une réaction de l'équipe de Pierre Vincent. Elle est arrivée au cours de la semaine écoulée avec deux succès rassurants. La victoire en Eurocoupe à Varese mercredi dernier (85-78) a connu un prolongement avec un premier succès en championnat, samedi soir, contre Chalon (85-75). Le club villeurbannais a pu compter sur l'adresse du jeune (24 ans) meneur américain Chris Wright (22 points, 4/5 aux tirs) et sur la percussion d'Amara Sy, blessé à la tête en première périod, e mais revenu à temps en seconde pour porter son équipe. Si tout n'est pas encore parfait, l'Asvel continue de gommer ses défauts. Wright, par exemple, n'est certes pas encore le meneur attendu, mais il s'avère précieux. « Chris a fait un très bon match dans le contrôle du jeu, estimait l'entraîneur. Ses progrès sont fulgurants. Il devient le patron, mais il a encore perdu trop de ballons. » A peine le temps de savourer que l'Asvel doit enchaîner mardi, en Eurocoupe, à Levallois. C.P.