Une victoire au goût amer

Cyrille Pac

— 

Maxime Gonalons a été victime d'un très mauvais geste de Diallo.
Maxime Gonalons a été victime d'un très mauvais geste de Diallo. — J. Pachoud / AFP

Il y a des saisons comme ça où rien ne veut sourire, jusqu'à rendre fatalistes même les plus optimistes. C'est le sentiment qui prédominait, samedi soir à Gerland, après le succès de l'OL contre Guingamp (2-0). Cette victoire, rapidement emballée dès le premier quart d'heure par Lacazette et Gomis, aurait dû redonner le sourire à un groupe en quête de confiance. Mais de nouveaux coups durs sont venus gâcher la fête.

«Une soirée terrible»


En fin de première période, le gardien Anthony Lopes a dû quitter ses coéquipiers, victime d'un choc avec Kherbrat. Le jeune gardien, resté K.-O. quelques instants, est sorti sur une civière et souffre de fractures de deux vertèbres lombaires. Il a passé le week-end en observation à l'hôpital et sera absent plus de deux mois. Puis, après la pause, Maxime Gonalons quittait aussi la pelouse après avoir reçu une terrible semelle de Diallo. Il souffre d'un traumatisme de la jambe droite et d'une entorse.

Alors que l'OL croyait enfin voir son infirmerie se vider (Gourcuff, Vercoutre, Umtiti), ces nouveaux coups du sort plombent le moral de l'équipe. « C'est une soirée terrible, soufflait ainsi l'entraîneur Rémi Garde. Mais j'imagine que la saison sera peut-être faite de ça, il faut faire avec. »

Samuel Umtiti était aussi abasourdi : « Ces blessures font mal au groupe, on doit rester solidaires pour eux. » On en oublierait presque que l'OL a signé, samedi, son premier succès en Ligue 1 depuis le 22 septembre et qu'il a enfin terminé un match sans prendre de but. Cela n'était plus arrivé depuis le 28 septembre en championnat (0-0 contre Lille).

Avant une semaine importante (déplacements à Rijeka jeudi en Ligue Europa et à Saint-Etienne dimanche), Rémi Garde doit donc encore composer avec les absents. Et si Gourcuff peut enfin postuler, Benzia (qui s'est blessé samedi en CFA), Ghezzal, Koné, Gonalons et Lopes manquent à l'appel.

■ Quel gardien pour le derby ?

L'an dernier, Anthony Lopes avait profité de la blessure de Rémi Vercoutre avant le derby pour découvrir la L1. Blessé aux vertèbres, il sera absent cette année, favorisant peut-être le retour de Vercoutre, titulaire pour la première fois en CFA samedi. A moins que l'entraîneur ne lui préfère Mathieu Gorgelin (23 ans), qui a fait ses grands débuts contre Guingamp. « Je n'ai pas vu le match de Rémy, je vais le débriefer avec lui », a commenté Garde, prudent.