L'avenir des salariés de Bosch se précise

— 

Après des mois d'angoisse et d'attente, les salariés de l'usine Bosch de Vénissieux devraient en savoir un peu plus sur leur avenir d'ici à vendredi. Le groupe Allemand, qui avait annoncé en mars l'abandon des activités photovoltaïques dans la banlieue lyonnaise, devrait se prononcer cette semaine sur la proposition de reprise déposée jeudi par Sillia Energie. Le groupe breton, seul candidat à la reprise, a proposé une offre définitive reprenant 130 des 240 salariés concernés par la fabrication de panneaux solaires sur le site de Vénissieux. Cette baisse d'effectifs pourrait être en partie compensée par des départs volontaires pris en charge par Bosch, qui intéresserait, selon la CFDT, près de 80 salariés. La décision finale devrait être annoncée aux employés le 13 novembre par la direction de Bosch France lors d'une assemblée générale. E.R.