La pétition signée 5 000 fois à Oullins

— 

Cinq mille signatures en seulement quatre jours. Les habitants d'Oullins, hostiles à la prochaine venue de 298 demandeurs d'asile albanais du pont Kitchener sur leur commune, ne désarment pas. Le maire a prévu de remettre plusieurs pétitions ce mardi matin au préfet du Rhône ; préfet qui campe sur ses positions. «Je ne changerai pas de décision. Nous avons étudié plusieurs sites, celui-là reste le meilleur et l'un des mieux desservis», répond Jean-François Carenco. Sur les 50 mobil-homes qui doivent être implantés sur le terrain de la Saulaie, une vingtaine ont déjà été livrés et devraient être montés dans les prochains jours de façon à ce que tout soit prêt avant le 15 novembre. Une solution pérenne puisque le village sera démonté le 31 mars. «On n'a jamais vu un demandeur d'asile voler du cuivre, martèle le préfet. Il faut que les gens arrêtent d'avoir peur. Les enfants n'iront pas dans les écoles d'Oullins, ils seront scolarisés sur place.» C. G.