Les frais d'inscriptions à Lyon-III bientôt annulés?

©2006 20 minutes

— 

La légalité des frais d'inscriptions de Lyon-III contestés devant la justice. Hier, le recteur de Lyon, Alain Morvan, et l'Unef ont demandé au tribunal administratif de Lyon d'annuler la délibération du conseil d'administration de l'université du 27 juin 2006, fixant les droits d'inscriptions supplémentaires. Des frais jugés « illégaux » par les requérants, qui évaluent à 70 e la somme demandée à la rentrée dernière aux étudiants en plus de leur frais d'inscription de base. A savoir 2 e pour la reprographie, 19 e pour l'inscription en master, 39 e et 20 e facultatifs pour l'accès aux outils technologiques et au sport. Le commissaire du gouvernement a jugé « irrecevable » la requête de l'Unef, après une erreur de procédure. Mais après avoir examiné la demande du rectorat, il a conclu à l'annulation des 61 e liés à la reproduction, au sport et aux nouvelles technologies. « Il est dans les attributions normales de la fac de former ces étudiants aux nouvelles technologies », a estimé le commissaire. Le jugement a été mis en délibéré.

E. F.