Dalkia débouté pour la gestion du chauffage

— 

La justice a tranché. Lundi, le juge des référés du tribunal administratif de Lyon a annulé la procédure à l'issue de laquelle Dalkia avait été choisi par le Grand Lyon pour gérer le marché du chauffage urbain. Un marché portant sur 25 ans et représentant 2, 5 milliards d'euros que le géant contrôle déjà depuis 40 ans. Contraint de redistribuer les cartes, le Grand Lyon avait alors lancé une consultation pour une nouvelle gestion du marché à compter de janvier 2014. Écarté, le groupe GDF-Suez-Cofely avait saisi la justice s'estimant victime d'un «traitement inégal dans le choix des offres».

Dans son ordonnance, le juge des référés lui a donné raison, précisant que l'offre de Dalkia «n'était pas conforme au règlement de la consultation» et qu'elle n'aurait en cela pas dû «être régulièrement retenue par la communauté urbaine.» Cette dernière dispose désormais de 15 jours pour se pourvoir en cassation devant le Conseil d'État. C.G