«La spirale s'accélère»

Nicolas Vaux-Montagny

— 

La billetterie de l'OL a chuté de  30%.
La billetterie de l'OL a chuté de 30%. — C. Villemain/20 Minutes

«Il y a une coïncidence entre la folie des grandeurs du président Aulas et les résultats déclinants de l'OL», souligne d'emblée Jean Murard, président du collectif «Les Gones pour Gerland», également très au fait de la santé financière de l'OL. Avec une annonce de pertes de vingt millions d'euros au 30 juin, l'OL groupe va très mal. «La spirale est en train de s'accélérer. Jusqu'en 2008, ça tenait la route», tance-t-il. La cause de cette catastrophe financière est déjà toute trouvée : «le Stade des Lumières». Le communiqué de l'OL Groupe rappelle bien que la société a perdu moins d'argent que les saisons précédentes. Mais, depuis quatre ans, ce sont 111 millions d'euros qui ont été engloutis.

Vendre des joueurs


Publicité, droits télé, billetterie, produits de la marque… tous les postes de recette sont en forte baisse. Pour réduire le déficit, l'OL a dû encore vendre une partie de son principal actif, les joueurs. Le manque à gagner de la Ligue des champions est évident. Le chiffre d'affaires a baissé de quasiment 10 % en un an pour atteindre 137, 6 millions d'euros. Pour l'OL groupe, les perspectives passent dans un premier temps par la vente de joueurs. Lisandro, Monzon, et Bastos ont été cédés, permettant de rendre la balance transferts positive de plus de 13 millions depuis juillet.

L'OL compte énormément sur son nouveau stade de 58 000 places, dont la première pierre sera posée le 12 novembre pour se refaire. Le club annonce 70 millions de CA supplémentaire grâce au stade après cinq.ans d'exploitation. Une somme très hypothétiique si l'équipe est absente de la Ligue des champions.

■ Un CA en baisse

Jean Murard estime que le chiffre d'affaires du 1er trimestre de la saison sportive (juillet-septembre) devrait se situer entre 35 et 40 millions d'euros, en forte baisse. Résultat attendu le 13 novembre. Le président du collectif estimait la perte 2012-2013 à 17 millions d'euros. Elle aura été de 20.