Une caravane pour raconter la marche de 1983

— 

Le 15 octobre 1983 est resté gravé dans la mémoire des Vénissians. Ce jour-là, alors que des bavures suivies d'émeutes se multiplient dans les quartiers, des fils et filles d'immigrés de Vénissieux lancent la Marche pour l'égalité et contre le racisme. Pour fêter les 30 ans de cette mobilisation sans précédent, rebaptisée plus tard «la marche des beurs», la «caravane de la mémoire» a quitté Vénissieux samedi. Créée par le collectif Aclefeu pour raconter l'histoire des mobilisations citoyennes dans les quartiers, cette caravane sillonnera la France jusqu'à son arrivée à Paris début décembre. A l'occasion des 30 ans de la marche, le ministre délégué à la Ville François Lamy sera également présent ce lundi à Vénissieux. Il rencontrera notamment Toumi Djaïdja, initiateur de la marche, aujourd'hui président d'honneur de l'association Vigilance Vénissiane. E.R.