Sordides trafics au cimetière

— 

Ils auraient agi dans les cimetières de la Guillotière, de Loyasse et de Cusset à Villeurbanne. Quatre fossoyeurs et un marbrier ont été mis en examen samedi pour «vol», «recel» et «atteinte à l'intégrité d'un cadavre» et placés sous contrôle judiciaire. L'enquête, confiée à la sûreté départementale, a débuté fin août lorsque la gardienne d'un cimetière a donné l'alerte, accusant son ex-compagnon de détrousser les cadavres de tombes abandonnées. Soupçonné d'être la tête de réseau, ce fossoyeur de 33 ans aurait, avec trois autres employés, volé bijoux et dents en or sur des corps ensevelis. Il aurait aussi été surpris en train de récupérer des stèles et de les livrer à des marbriers. Un seul de ces artisans a pour l'heure été mis en cause dans le cadre de cette enquête qui pourrait mener à d'autres arrestations.

Faute de registre, le produit de ce trafic n'est pas connu, mais 2 000 € perçus en échange de l'or et 600 € en échange de marbre ont été saisis par les enquêteurs. E.R. avec AFP