Jordan Ferri, le tube de l'été

Stéphane Marteau

— 

Le Lyonnais Jordan Ferri.
Le Lyonnais Jordan Ferri. — J. Pachoud / AFP

Il est l'une des rares satisfactions du début de saison mi-figue, mi-raison de l'OL. A 21 ans, Jordan Ferri commence à faire son trou au sein de l'effectif de Rémi Garde. Dans un secteur de jeu ultra-concurrentiel, ce petit milieu de terrain (1, 72 m) a participé aux quatre premières journées de L1, lui qui n'avait effectué que sept apparitions à ce niveau la saison dernière. «Il est prêt pour évoluer dans ce championnat», estime Robert Valette, son ancien entraîneur avec la réserve, qui n'hésite pas à le comparer à Florent Balmont. «Les joueurs qui savent travailler et être patients sont récompensés», souligne Rémi Garde, qui loue la «clairvoyance» de son joueur. «Il est capable, à base d'une technique pas spectaculaire mais très efficace, de changer l'orientation du jeu.» Des qualités qui n'ont pas échappé à Willy Sagnol, le nouveau sélectionneur de l'équipe de France Espoirs, qui l'a convoqué pour débuter les éliminatoires de l'Euro 2015. Ferri n'a pas tardé à se mettre en évidence. Jeudi, il a inscrit un des cinq buts des Bleuets face au Kazakhstan (5-0), cinq jours après avoir ouvert son compteur en L1 devant l'Evian-TG (2-1). Récidivera-t-il ce lundi contre la Biélorussie ?