Une semaine cruciale pour Kem One

— 

Ils ont jusqu'à ce lundi pour se faire connaître. La date de dépôt des offres de reprise pour la société Kem One, placée en redressement judiciaire depuis le 27 mars, arrive à échéance. Selon la préfecture du Rhône, sur les huit repreneurs qui avaient manifesté leur intérêt pour le groupe chimique, il n'y en aurait plus que deux encore en course aujourd'hui.

Il s'agirait d'un fonds d'investissement et d'un fonds d'investisseur. Les offres doivent être ensuite présentées aux syndicats mardi lors d'un comité central d'entreprise. Mais ce n'est que le 26 septembre que le tribunal de commerce examinera les propositions et se prononcera sur les offres retenues. En attendant, une marche silencieuse est prévue ce lundi entre 12 h 45 et 13 h 15. Vêtus de noir et portant des casques de sécurité, les participants défileront de la rue Dunoir jusqu'à la place des Terreaux. A l'arrivée, une minute de silence sera observée. C.G