Le projet d'«OL-Land» mis sur la touche

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Premier revers pour l'implantation du grand stade de l'Olympique Lyonnais sur le terrain du Montout, à Décines. Vendredi, la commission départementale des espaces commerciaux (CDEC) a rendu un avis défavorable à la construction, sur le terrain en friche de Décines, du complexe de loisirs et d'activités « OL-Land », imaginé par le Grand Lyon et l'OL autour du stade de 60 000 places. « Un comité de pilotage va être constitué afin de présenter à la commission un dossier remanié plus abouti sur l'ensemble du projet, a précisé le Grand Lyon. Mais cet avis ne remet pas en cause le projet de grand stade. »

Beaucoup moins optimiste, l'association Energies citoyennes craint en revanche que ce premier contretemps soit suivi d'autres complications. Car la CDEC vient également de refuser le projet de centre commercial porté par Alain Landais sur les vingt hectares du Montout qui lui appartiennent. Un dossier parallèle à celui de l'Olympique Lyonnais, mais qui pourrait compromettre l'implantation du futur stade à Décines. « Si, comme il l'a déjà fait pour le Carré de Soie, cet homme d'affaires dépose des recours contre tous les projets de surfaces commerciales similaires au sien à Décines, le projet de l'OL risque d'être bloqué », affirme Sandy Sagnard, militant UMP et président de l'association. Des craintes balayées dès vendredi d'un revers de main par le club de football rhodanien et le président PS du Grand Lyon. « Le cap d'une livraison en 2010 sera maintenu », a assuré Gérard Collomb.

Elisa Frisullo

La Chambre de commerce, la Chambre des métiers et le maire de Décines, trois des cinq membres de la CDEC, ont voté contre le projet commercial entourant le stade, jugé sans doute « pas suffisamment abouti », selon le Grand Lyon.