Rentrée hyperactive pour Collomb

— 

Gérard Collomb occupe le terrain.
Gérard Collomb occupe le terrain. — C. Villemain / 20 Minutes (archives)

Il l'a déclaré de retour de vacances : il n'entrera en campagne qu'en janvier pour tenter de décrocher un troisième mandat. Une déclaration difficile à croire tant le maire PS de Lyon occupe le terrain depuis le 27 août. Rives de Saône, tunnel de la Croix-Rousse, nouvelles écoles… Gérard Collomb multiplie les inaugurations, profitant de chaque occasion pour faire le bilan de ces treize ans de pouvoir. «Ces dizaines d'inaugurations pour des projets qui ne sont pas finis, c'est de l'indécence. C'est faux de dire qu'il n'est pas en campagne. Il l'est, et au frais du contribuable, c'est scandaleux !», dénonce le candidat UMP Michel Havard, chef de file de l'opposition. L'omniprésence de Gérard Collomb n'a pas non plus échappé à au candidat FN à la mairie, Christophe Boudot, qui a indiqué avoir demandé à son équipe de comptabiliser au quotidien les déplacements, inaugurations, cocktails et publications de Gérard Collomb. «Je dénonce ce procédé particulièrement déloyal qui vise à faire payer par la mairie et donc les Lyonnais les débuts de sa campagne», a-t-il déploré. E.R.