Ain : pas de menace de grippe aviaire

©2006 20 minutes

— 

Une annonce plutôt rassurante. En déplacement vendredi à Saint-Paul-de-Varax, dans l'Ain, le ministre de l'Agriculture, Dominique Bussereau, a affirmé que le risque d'une nouvelle crise de grippe aviaire en France était « négligeable ». L'an passé, à la même époque, les producteurs de volailles en plein air de 21 départements, dont l'Ain, appliquaient déjà des mesures de confinement afin de limiter les risques de propagations du virus H5N1. « Nous sommes en alerte minimum, il n'y a pas d'anniversaire triste à fêter », a-t-il ironisé. Avec 65 des 66 dindes et oiseaux sauvages morts en France, l'Ain avait été le département le plus touché par la grippe aviaire.

C. B.

Sur trois millions d'euros d'indemnisations débloqués pour l'Ain après la crise de la grippe aviaire, 700 000 e n'ont pas été utilisés. Cette somme sera donc redistribuée à la filière avicole du département, selon Dominique Bussereau.