Ça patauge sec à la piscine

Caroline Girardon
— 
Un site victime de son succès.
Un site victime de son succès. — C. Villemain / 20 minutes

Dimanche, 13 h. La file d'attente devant la piscine du Rhône ne cesse de s'allonger. Les plus courageux patienteront deux heures avant d'entrer dans l'établissement. En attendant, les esprits s'échauffent. Les agents de sécurité tentent de maîtriser quelques adolescents arrogants passant devant tout le monde et distribuant au passage divers noms d'oiseaux. Lundi, midi : le même scénario se reproduit. Depuis sa réouverture au public, la piscine du Rhône frôle la saturation quasiment chaque jour. 5 000 entrées ont été enregistrées ce week-end, soit 50 % des entrées des 5 piscines de la ville.

Incivilités


«Du fait des nouveautés, le public est plus familial, observe la mairie. L'affluence est plus dense car les gens restent plus longtemps.» Un succès qui ne se dément pas mais qui fait grincer quelques dents. Sur le site Internet du guide des piscines, les commentaires déposés restent acerbes. «Une heure d'attente, des jeunes qui franchissent les barrières de sécurité pour passer devant ceux qui font la queue patiemment et personne n'ose s'opposer à eux… drôle de sensation», confie «Nicky la vieille» qui a préféré faire demi-tour. «Deux fois en 5 jours que j'assiste à une émeute, menée par des bandes de voyous, raconte Flora. Les vigiles sont vite dépassés par l'ampleur que prennent de simples rappels à l'ordre à l'endroit de ces bandes : insultes et attroupements puis descente de policiers.»

Consciente de la surfréquentation actuelle, la mairie annonce qu'une caisse supplémentaire sera ajoutée à l'entrée de l'établissement afin de raccourcir les délais d'attente. Un système d'affichage sera également mis en place pour prévenir les baigneurs du temps d'attente. Selon la mairie, le problème devrait se résoudre avec la seconde phase des travaux. «Il y aura un nouveau système d'accueil, une billetterie automatique et de nouveaux vestiaires», explique-t-on. Quant aux incivilités ? Le règlement qui a été modifié ne semble pas encore avoir porté ses fruits. Le mieux reste encore de venir à la piscine avant midi. L'établissement gagné par le calme, révèle réellement tous ses charmes.