Le Crous n'est plus barricadé

©2006 20 minutes

— 

Les étudiants obtiennent gain de cause avant même de manifester. Hier, le blocage du Crous prévu par ces derniers pour protester contre la présence d'un vigile à l'entrée du site, n'a finalement pas eu lieu : le directeur du centre a répondu à une partie de leurs revendications.

Interpellé depuis la rentrée par les associations étudiantes Unef et SUD-Education, Denis Lambert a mis fin aux contrôles des cartes d'étudiants effectués par un vigile. Sans pour autant supprimer sa présence à l'intérieur et aux abords du Crous. « Ce dispositif nous est imposé par le plan Vigipirate. Notre mission est aussi d'assurer la sécurité des étudiants et des personnels », a insisté le directeur. « C'était une atteinte aux libertés publiques », a estimé Alexandre, étudiant à Lyon-II, satisfait de pouvoir entrer au Crous sans montrer patte blanche.

E. F.