L'avenir d'Al-Kindi scellé le 8 novembre

©2006 20 minutes

— 

Le collège-lycée musulman Al-Kindi sera fixé sur son sort le 8 novembre, date à laquelle le conseil supérieur de l'Education doit se réunir à Paris. Cette instance, saisie en appel par l'association Al-Kindi, doit se prononcer sur l'ouverture de l'établissement privé contre laquelle s'était opposé, fin août, le recteur de l'académie de Lyon, Alain Morvan. Cette décision avait été confirmée fin septembre par le conseil académique de l'Education nationale.

E. F.