Quinze ans de prison pour avoir tué son mari

©2006 20 minutes

— 

La cour d'assises du Rhône a condamné mardi soir Géraldine Genin, 38 ans, à quinze ans de réclusion pour le meurtre de son mari. La peine, conforme aux réquisitions de l'avocat général, était attendue avec angoisse par la famille de la victime, Patrice, tué d'une balle dans la tête à 45 ans. En août 2004, Géraldine, mère de deux enfants, avait décidé de mettre fin à leur vie de couple agitée, en maquillant d'abord le crime en suicide. « Femme enfant », selon des proches, elle acceptait d'aller dans des clubs échangistes « par amour ». Le couple Genin, devenu accro à la cocaïne, tenait un restaurant réputé à Chaponost. Ils formaient à l'initiative de Patrice un trio inséparable avec Franck B., un des employés. Mais la relation entre Géraldine et ce nouvel amant était devenue sentimentale, ce qu'elle n'arrivait plus à gérer. « Il aurait fallu le quitter plutôt que le tuer », lui a lancé le président de la cour. Pour l'avocat des parties civiles, « le vrai mobile restera inconnu ».

Dalya Daoud