RESF mobilise aussi pour les familles sans toit

©2006 20 minutes

— 

A l'approche de l'hiver, les militants du Réseau éducation sans frontières (RESF) s'échauffent. Hier, près de 80 personnes se sont rassemblées devant la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) afin de réclamer des logements pérennes pour « toutes les familles sans toit ».

Selon un recensement provisoire de RESF, une soixantaine d'enfants scolarisés dans l'agglomération lyonnaise n'ont pas de domicile fixe. Ainsi, à l'école Victor-Hugo (1er), trois familles dont une de cinq enfants ont récemment dormi dans la rue. « Des parents d'élèves les hébergent par solidarité, mais ce n'est pas une finalité », note Catherine Tourier, porte-parole de RESF Rhône. Une délégation a exposé chaque cas au directeur de la Ddass, Joël May. « Il nous a assuré que des places supplémentaires seraient mises à disposition dans le cadre du Plan froid. Nous serons vigilants. »

C.B.