«Oui» au vote des étrangers

©2006 20 minutes

— 

La question du droit de vote des résidents non- communautaires aux élections locales peine toujours à mobiliser. Dans le Grand Lyon, où les habitants étaient invités à se prononcer sur ce sujet la semaine passée, les 28 bureaux de vote installés à Bron, Villeurbanne, Vaulx, Lyon et Décines n'ont enregistré que 3 314 votants. La majorité en faveur du « oui » (90,4 %). Une mobilisation dérisoire par rapport au 1 300 000 habitants que compte le Grand Lyon, qui a toutefois doublé par rapport à l'an passé, où seules 1 566 personnes s'étaient rendues aux urnes. Une « avancée » qui s'explique, selon le collectif lyonnais à l'origine du vote, par les multiples « débats organisés dans les centres sociaux et les universités ». Les facs lyonnaises (Lyon-I, II, III, l'ENS et l'IEP), impliquées dans la consultation cette semaine, ont d'ailleurs enregistré à elles seules 50 % des votes.

E.F.