Le département fait volte-face

— 

Nouveau coup dur pour le Grand Stade de l'OL. Vendredi, les élus du conseil général ont décidé à l'unanimité de retirer leur caution concernant le stade des Lumières. En novembre, ils avaient pourtant accepté de se porter garant du projet à hauteur de 40 millions d'euros. La raison de cette volte-face ? La convention entre la Foncière du Montout – une filiale de l'OL – et le département n'a pas pu être finalisée. Car le plan de financement du stade n'est toujours pas bouclé. Et Jean-Michel Aulas, président de l'OL, peinerait à convaincre les banques de lui prêter de l'argent. Une information qu'a démenti le club vendredi par le biais d'un communiqué : «Ces derniers jours, le financement a connu une tournure décisive avec la confirmation de l'engagement de la plupart des banques concernées. Un accord devrait intervenir très prochainement.» Le conseil général a fait savoir qu'une nouvelle délibération concernant la garantie financière apportée à l'OL sera votée en séance publique au mois de juillet. C.G.