Baby et Népal tirées d'affaire

— 

Les éléphantes iront à Monaco.
Les éléphantes iront à Monaco. — C. Villemain/20 Minutes (archives)

C'est la fin d'un feuilleton à rebondissements. Mercredi, le tribunal administratif de Lyon a annulé l'arrêté préfectoral ordonnant l'euthanasie de Baby et Népal. Les deux éléphantes du parc de la Tête d'Or, soupçonnées d'avoir la tuberculose, peuvent désormais dormir sur leurs deux défenses, car la préfecture a indiqué qu'elle ne ferait pas appel de cette décision. Dans son jugement, le tribunal estime que le préfet s'est trompé et parle d'«une erreur manifeste d'appréciation». Il estime que les tests pratiqués sur les pachydermes ne permettent pas d'affirmer qu'ils étaient contaminés. En résumé, la mesure d'abattage était de ce fait «disproportionnée». Désormais tirées d'affaire, les éléphantes s'apprêtent à gagner Monaco. La princesse Stéphanie était d'ailleurs mercredi en visite privée au jardin zoologique de la Tête d'Or en vue d'organiser le transfert des animaux. «Les choses devraient s'accélérer», a indiqué la préfecture. D'ici quelques semaines, Baby et Népal feront leurs derniers adieux à Lyon. C.G.