Les CCI au secours de l'autoroute A 45

©2006 20 minutes

— 

Tracé sinueux pour le projet d'autoroute A 45. Hier, les présidents des chambres de commerce et d'industrie (CCI) de Lyon et Saint-Etienne se sont proposés de rabibocher les maires des deux villes, en froid depuis la semaine dernière. Lundi, Michel Thiollière, maire UMP de Saint-Etienne, avait annulé la conférence du réseau des villes de Rhône-Alpes qui devait se tenir dans la Loire. Motif de son courroux : la position mitigée votée le 10 octobre par le Grand Lyon, présidé par Gérard Collomb (PS), au sujet de l'A 45. Les élus, majoritairement favorables à cette liaison, avaient émis des réserves sur le branchement de l'A 45 à l'A 450 à Brignais.

Frédéric Crouzet

L'enquête préalable à la déclaration d'utilité publique de l'autoroute A 45 doit débuter en novembre. Cette autoroute à péage entre Lyon et Saint-Etienne a pour objectif de délester l'actuelle A 47, jugée dangereuse et saturée.