Des patronnes modèles

Jean-Baptiste Labeur

— 

A 27 ans, Amandine Prat dirige une entreprise de traiteur pour bébé.
A 27 ans, Amandine Prat dirige une entreprise de traiteur pour bébé. — D.R

En Rhône-Alpes, 7 entreprises sur 10 sont créées par des hommes. La parité chez les patrons est encore loin. Pour tenter de lever les freins, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem et quatre associations lancent ce lundi une semaine de sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat au féminin dans les collèges, lycées et universités. «Il y a moins de modèles de patronnes que de patrons et les filles ont peut-être plus peur d'oser», analyse Audrey Barros, 36 ans, mère de trois enfants. Après un passage dans la banque, elle a fondé en 2007 Expertise Crédit, société de conseil en financement d'entreprise.

Un poids patriarcal


«Je pense qu'il y a encore un problème de confiance vis-à-vis des femmes. On paraît moins crédible. Je l'ai vécu par des réflexions, des attitudes. Mais j'ai toujours eu l'idée de monter ma boîte», explique pour sa part Amandine Prat. Celle-ci a, à 27 ans, après un Master à l'Institut Paul Bocuse, élaboré un projet de traiteur pour bébé.

«J'ai ressenti plus de sexisme en tant que salariée que comme chef d'entreprise, estime Audrey Barros. Il reste malgré tout une pression avec la vie familiale mais on peut être une dirigeante et élever trois enfants». «Mettre sa vie familiale entre parenthèses est moins bien admis par les femmes. Il y a encore un poids patriarcal», poursuit Amandine. Pourtant, les entrepreneuses réputées pour leur habilité dans la gestion et l'organisation ou leur capacité d'écoute, auraient des atouts à faire valoir. «En définitive, homme ou femme, il ne faut pas avoir peur de se lancer. L'important c'est de bien se former», conclut Audrey Barros. La jeune femme insiste aussi sur les multiples dispositifs d'accompagnements aux créateurs. Il y a deux ans, un incubateur d'entreprises au féminin est né à Lyon : Rhône Alpes Pionnières. 22 sociétés innovantes ont été accompagnées. En 2012, 200 dossiers ont été déposés pour 12 retenus.

■ «Bousculer les idées reçues»

C'est le thème d'une conférence qui se tiendra ce lundi à 17h30 à la Manufacture des tabacs, dans le cadre de cette semaine de sensibilisation du 13 au 18 mai. En présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, plusieurs créatrices d'entreprises témoigneront et débattront avec le public. RDV à l'Université Lyon-III -Jean-Moulin, auditorium Malraux, 16, rue Rollet (8e) Entrée libre dans la limite des places disponibles.