Les navires bloqués par la montée des eaux

— 

Le trafic fluvial pâtit du mauvais temps. Suite à la montée des eaux du Rhône et de la Saône, due aux précipitations observées ces dernières semaines et à la fonte tardive des neiges, plusieurs bateaux de croisière sont obligés de rester à quai à Lyon. Le débit rend la traversée de Lyon dangereuse et le niveau des eaux empêche les navires de passer sous les ponts. Pour les mêmes raisons, la circulation du Vaporetto, la navette reliant Saint-Paul (5e) au Pôle de commerces et de loisirs du Confluent (2e), a de nouveau été interrompue jusqu'à nouvel ordre. Jeudi après-midi, la décrue du fleuve et de la rivière n'était toujours pas amorcée, selon les Voies Navigables de France. L'établissement public, chargé de la majeure partie du réseau navigable français, n'était pas en mesure d'indiquer dans quel délai la navigation pourrait reprendre normalement. E.R.