Des heures de galère sur le réseau ferroviaire

— 

Des dizaines de trains retardés. Plus de 20 000 de voyageurs bloqués. La fin du week-end sur le réseau ferroviaire rhônalpin a été très compliquée pour les usagers et la SNCF, confrontés à deux incidents successifs qui ont perturbé la circulation de nombreux trains en France. Dès 13 h 30 dimanche, une cinquantaine de TGV et TER empruntant le sillon rhônalpin en direction du Nord ont subi d'importants retards suite à un incendie au poste d'aiguillage de Caluire, dû à un vol de câbles en cuivre. Des milliers d'usagers ont été pris en charge (les plus durement touchés seront entièrement remboursés) et le trafic a pu reprendre normalement lundi. Mais pas entre Lyon et Valence, où, dimanche dans la nuit, un nouvel incident a paralysé le trafic. Le passage d'un train fret près de Vienne a fait dysfonctionner une caténaire et empêcher la circulation des trains, détournés ou remplacés par des cars. Après 24 heures de tensions, tout est finalement rentré dans l'ordre dans l'après-midi. E.R.