Incity va prendre de la hauteur

Elisa Riberry
— 
Le futur gratte-ciel culminera à 200 m de haut à l'angle des rues Garibaldi et Lafayette.
Le futur gratte-ciel culminera à 200 m de haut à l'angle des rues Garibaldi et Lafayette. — C. Villemain / 20 minutes

Fin 2015, elle culminera à 200 m de haut et s'imposera alors comme la plus haute tour de Lyon. Après deux ans de démolition du bâtiment UAP, la construction de la Tour Incity a été lancée officiellement jeudi à l'angle des rues Lafayette et Garibaldi (3e). Ce building à l'architecture «simple et urbaine», imaginé par les architectes Valode et Pistre, sera aussi l'un des plus gros immeubles de bureaux de la ville, avec 2 700 salariés attendus sur 39 étages. «Il reste 17 600 m 2 à commercialiser», a précisé jeudi le promoteur immobilier Sogelym Dixence, actuellement en contact avec des entreprises privées pour louer les 16 étages supérieurs.

Pour le reste, la SNCF a réservé les 19 premiers niveaux du bâtiment, évalué à 250 millions d'euros, pour y regrouper des services lyonnais et parisiens.

Une tour sans parking


«C'est une chance que la SNCF ait décidé d'installer à Lyon l'une de ses directions parisiennes. Ce sont 500 salariés qui vont venir s'installer ici. Cette opération va être génératrice d'économie pour l'agglomération», s'est réjoui le président du Grand Lyon Gérard Colomb, qui ambitionne de faire de la Part-Dieu l'un des plus grands centres d'affaires d'Europe. Dans le quartier, si la construction de la tour ne génère pas de tensions particulières, l'après-chantier inquiète. «C'est bien la première fois qu'on construit un bâtiment pour 2 700 personnes sans faire de parking. On va avoir une belle tour, mais les commerçants sont très inquiets pour l'avenir en terme de stationnement. Le parking des Halles est déjà saturé. Ils ont prévu de le rehausser mais cela ne suffira pas», déplore Claude Polidori, président des commerçants des Halles Paul-Bocuse. «Nous avons prévu une solution de stationnement innovante, précise Sogelym Dixense, qui compte sur les 3 parkings publics alentours pour accueillir les usagers d'Incity. Mais le promoteur table avant tout sur l'usage des deux-roues. Près de 500 places pour vélos et motos sont prévues à l'intérieur et au pied du futur gratte-ciel.