à l'OL, ce n'est pas facile de se faire une place au milieu

Stéphane Marteau

— 

Arnold Mvuemba pourrait être titularisé, ce dimanche, à Reims.
Arnold Mvuemba pourrait être titularisé, ce dimanche, à Reims. — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Avec six joueurs pour trois places, Rémi Garde a l'embarras du choix dans l'entrejeu. «Je peux composer deux milieux de terrain à chaque match», reconnaissait-il récemment. Pourtant, l'entraîneur de l'OL aligne souvent les mêmes éléments. C'est surtout vrai pour Maxime Gonalons (28 titularisations en L1) et pour Steed Malbranque (26).

Si le premier est indéboulonnable dans la mesure où aucun autre joueur de l'effectif n'évolue dans son registre, on peut s'étonner que Garde continue d'accorder sa confiance au second, qui n'a plus depuis le début l'année le même rendement (0 but et 1 passe en L1) que lors de la première partie de saison (2 buts et 6  passes). Or, Gueïda Fofana et Arnold Mvuemba peuvent être une alternative crédible au poste de milieu relayeur. «J'essaie de m'adapter, de trouver des solutions par rapport à l'équipe», déclarait Rémi Garde au sujet du 4-4-2 mis en place dimanche dernier devant Sochaux (1-2), un système qu'il avait pourtant juré ne plus vouloir utiliser quelques semaines plus tôt. C'est bien la preuve que l'entraîneur lyonnais n'est pas enfermé dans ses convictions. Malbranque peut ainsi s'inquiéter pour son poste de titulaire, tandis que Mvuemba ou Fofana peuvent espérer lui chiper.