Les puces du canal veulent faire le grand saut

Caroline Girardon

— 

Les Puces, lancées il y a 120 ans, sont installées le long du canal de Jonage à Villeurbanne depuis 1995.
Les Puces, lancées il y a 120 ans, sont installées le long du canal de Jonage à Villeurbanne depuis 1995. — DR

Des Puces, il aime le côté «chasse au trésor». Et apprécie particulièrement le moment où les collectionneurs se retrouvent tôt le matin pour refaire le monde autour d'un café ou d'un verre de vin blanc. Copropriétaire de la société qui gère les Puces du Canal, Jean-Pierre Gaboriaux a décidé de passer la main après 19 ans de service. Désormais, l'endroit sera géré par Jacques Chavin du Double Mixte. Et les Puces affichent déjà de nouvelles ambitions.

«Avec 500 000 visiteurs par an, nous sommes le deuxième plus grand marché en France, après celui de Saint-Ouen à Paris, précise Jacques Chavin. Notre souhait est désormais d'avoir un rayonnement international.» Pour cela le nouveau gérant entend redynamiser le site en ouvrant le samedi et en prolongeant les horaires le dimanche. «Deux nouveaux bâtiments contigus et mitoyens du marché se trouvant sur la friche industrielle vont être réhabilités et mis à la disposition des Puces.» A l'intérieur, les chineurs trouveront un espace dédié au vintage et une plaine des jeux réservée aux enfants. «Ce site a une belle aura mais il en a encore sous le pied, poursuit François Gaillard, directeur de l'office de tourisme de Lyon. Le dimanche, partout en France, on sait qu'il existe des lacunes en terme d'animations pour les visiteurs. Ce projet-là est donc un bon complément à l'offre proposée en centre-ville.» Seul point noir et non des moindres : la desserte des Puces est seulement assurée par une ligne de bus… ne circulant pas le dimanche ! Le repreneur a donc engagé des discussions avec le Sytral sur ce point et envisage d'implanter également une station Vélo'v à l'entrée du site.