Fin de saison sous pression pour les Villeurbannais

Stéphane Marteau

— 

Les partenaires d'Amara Sy restent sur deux défaites consécutives.
Les partenaires d'Amara Sy restent sur deux défaites consécutives. — G. VARELA / 20 MINUTES

L'inconstance, c'est certainement le terme qui caractérise le mieux le parcours de l'Asvel en championnat. Incapables cette saison de remporter plus de trois succès de rang, les Villeurbannais viennent de s'incliner successivement chez la lanterne rouge, Boulazac (68-59) et devant la Chorale de Roanne (72-75), qui a signé vendredi la première victoire de son histoire à l'Astroballe. La «Green Team» a ainsi perdu le bénéfice de son succès obtenu il y a deux semaines devant Le Mans (88-81) qui lui avait permis de s'emparer de la 4e place de la Pro A.

Les partenaires d'Amara Sy, qui pointent désormais au 6e rang, peuvent encore envisager de terminer dans le Top 4 ce qui leur garantirait l'avantage du terrain en quart de finale. Mais leur priorité est d'assurer leur place en play-offs, ce qui est encore loin d'être acquis. Pierre Vincent en convient. «Je sais que ça va être compliqué et je suis peut-être le seul à le savoir», affirme le coach rhodanien. Car à six journées de la fin de la phase régulière, sa formation voit la concurrence se rapprocher dangereusement. Et notamment celle d'Orléans (8e), de Dijon (9e) et de Nanterre (10e) qui ne possèdent qu'une victoire de retard. Or, le calendrier pourrait réserver quelques chausse-trappes aux Villeurbannais.

Appelée à recevoir le trio de tête (Gravelines, Strasbourg et Chalon) dans une Astroballe où elle vient d'enregistrer deux défaites lors de ses trois dernières rencontres, l'Asvel devra également se déplacer chez un concurrent direct, le Paris-Levallois (7e) et rendre visite à deux candidats au maintien, Nancy (14e) et Limoges (13e), ce vendredi. «Rien n'interdit de penser qu'on peut enchaîner trois victoires, lance Pierre Vincent. Mais on peut aussi continuer à perdre.» Si cela peut le rassurer, ses joueurs ne se sont encore jamais inclinés trois fois de suite en Pro A cette saison.