Soutien aux étudiants sans-papiers

©2006 20 minutes

— 

Les jeunes lyonnais à la rescousse des étudiants étrangers. Deux ans après la création du réseau de soutien aux écoliers et élèves sans papiers RESF, le réseau universités sans frontières (RUSF) a été lancé hier à Lyon par des étudiants de l'université Lyon-II. « Ce réseau, qui fédère déjà plusieurs associations, doit nous permettre d'avoir une visibilité sur les campus auprès des étudiants sans-papiers, qui jusqu'alors restaient dans l'ombre, et de les aider », souligne Sylvain Roubira, membre de ce réseau, déjà mobilisé sur quelques dossiers. Parmi eux, celui d'un docteur en pharmacie algérien arrivé à Lyon en 2004 pour suivre une formation à l'université, aujourd'hui menacé d'expulsion. « On m'avait accordé un visa étudiant, mais une fois en France, je me suis aperçu que ce n'était qu'un visa touristique », raconte cet étudiant, qui en dépit de ses stages dans les hôpitaux et ses études à la fac n'a toujours pas été régularisé. Pour le soutenir, RUSF a prévu un rassemblement le 12 octobre au tribunal administratif, où son dossier sera examiné.

Elisa Frisullo