Les patrons roulent pour l'autoroute A45

©2006 20 minutes

— 

A fond pour l'A 45. Selon un sondage réalisé en juin pour les chambres de commerce et d'industrie de Lyon, de Saint-Etienne et du Puy-en-Velay, 62 % des entreprises souhaitent la construction de cette nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Etienne. Les utilisateurs de l'actuelle A 47 se déclarent insatisfaits de cette liaison à 67 %, jugée trop encombrée et dangereuse. « C'est une infrastructure du xixe siècle. Les bouchons entraînent une perte économique d'un milliard d'euros par an », estime Guy Mathiolon, vice-président de la CCI de Lyon. D'après cette enquête menée par l'Ifop, un entrepreneur sur cinq se dit prêt à délocaliser en raison des surcoûts liés à l'A 47.

F. C.

Le projet de l'A 45, qui doit passer à quelques kilomètres au nord de l'actuelle A 47, va faire l'objet d'une enquête préalable à une déclaration d'utilité publique. Les écologistes et élus de l'Ouest lyonnais s'opposent à cette infrastructure.