«Oui» au stade à Vénissieux, mais des regrets pour Gerland

©2006 20 minutes

— 

L'Olympique Lyonnais compte sur son entrée en Bourse pour financer la moitié de son projet de grand stade, dont le coût est estimé à au moins 250 millions d'euros. Mais reste à savoir où il sera construit. Parmi les trois lieux retenus par l'OL et le Grand Lyon pour accueillir cette nouvelle enceinte de 60 000 places, les lecteurs de 20 Minutes ont choisi Vénissieux (31 %), option qui arrive devant Décines (21 %) et Jonage-Pusignan (15 %). Un choix logique puisque le terrain de Vénissieux, limitrophe avec Lyon, sera desservi par un métro, un tramway et un périphérique. Alors que le site de Jonage se situe à 25 km du centre-ville. Plus d'un lecteur sur deux (56 %) regrette cependant que l'OL envisage de quitter son fief historique de Gerland (7e).

F. C.

Toujours rien de nouveau du côté du futur stade de l'OL. Le 30 août dernier, le président du Grand Lyon, Gérard Collomb (PS), avait pourtant annoncé que l'emplacement serait connu d'ici à fin septembre. « Ce sont des négociations et des arbitrages complexes. On devrait avoir une réponse pour la fin de l'année », indique son cabinet.