Un tiers des fans prêts à passer à l'action

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

35 % des lecteurs lyonnais de 20 Minutes supporteurs de l'OL seraient prêts à suivre leur club de football en Bourse. C'est ce qui ressort d'une enquête menée le 26 septembre auprès des lecteurs de l'édition lyonnaise de 20 Minutes, interrogés par le panel 20'UP. Le 21 septembre, le gouvernement a décidé de présenter un projet de loi autorisant l'introduction des clubs sportifs français sur les marchés. A la grande joie du président de l'OL, Jean-Michel Aulas, qui envisage une entrée du club sur le terrain financier dès 2007.

Plus des deux tiers de nos lecteurs se déclarent intéressés par l'actualité de l'OL, et 30 % indiquent avoir suivi « de près » le dossier de l'entrée en Bourse du club. Six lecteurs sur dix se définissent comme des supporteurs du quintuple champion de France. Parmi eux, 35 % se disent prêts à devenir actionnaires de l'OL (22 % du total). La grande majorité ne souhaite pas investir au-delà de 500 e. La motivation première de ces futurs petits porteurs est de « supporter plus activement leur club » et de « plus participer » à sa vie économique. Mais les « motivations financières » ne sont pas loin derrière, malgré les échecs boursiers d'autres clubs européens. « La Bourse est une bonne chose pour l'OL, qui pourra se développer et se mettre au niveau des grands clubs européens », écrivent plusieurs lecteurs. D'autres y voient un « danger », un « risque ». « Cela ne fera qu'accentuer les disparités entre les clubs français. Où est le sport dans tout ça ? », s'interroge un membre du panel.

Frédéric Crouzet

En chiffres 22 % des lecteurs interrogés pensent devenir actionnaires de l'OL (35 % chez ceux qui se déclarent supporteurs). 34 % sont prêts à investir entre 50 e et 100 e pour acheter des actions du club. 42 % des lecteurs disent se rendre au stade de Gerland au moins trois fois par an. 32 % affirment supporter l'OL pour tous ses matchs.