Parricide : vingt ans de prison

©2006 20 minutes

— 

Le procureur général avait requis une peine de dix ans de prison. Mais c'est finalement à vingt ans de réclusion criminelle que Nasr'eddine Zaiani, 32 ans, a été condamné vendredi par la cour d'assises du Rhône pour le meurtre de son père.

En avril 2003, une simple dispute dans un appartement de Décines avait déchaîné la colère de ce jeune schizophrène. Avec un couteau puis une fourchette, il avait porté des coups mortels à son père puis s'était rendu à la police. Sa défense a plaidé l'acquittement, estimant que l'accusé n'était pas responsable pénalement. Les experts psychiatres ont cependant estimé que même si sa maladie l'avait poussé à commettre cet acte, il était conscient de ses conséquences.

D. D.