Le Comœdia va halluciner

Caroline Girardon

— 

" Citadel ", premier des sept films en compétition, sera projeté le 27 mars.
" Citadel ", premier des sept films en compétition, sera projeté le 27 mars. — Blinder Films

«L'idée, c'est que les gens ressortent du cinéma en se demandant s'ils n'ont pas rêvé. Qu'ils partent en doutant d'avoir finalement vu le film.» Cyril Despontin, amateur de septième art et notamment de longs métrages inclassables est le coordinateur du festival Hallucinations collectives*. Un rendez-vous incontournable pour les fans de films fantastiques, dont la sixième édition – ayant pour thème «blancs, sales et méchants» – se déroulera du 22 mars au 1er avril, au cinéma Comœdia (7e).

Vingt-cinq films au programme


«La philosophie de ce festival c'est de mettre un coup de projecteur sur des œuvres laissées à l'abandon», poursuit Cyril Despontin. En résumé, il s'agit de diffuser vingt-cinq films décalés, «des ovnis joyeusement foutraques», des longs métrages qu'«on ne verra peut-être jamais sur grand écran» ou «qui laissent une empreinte indélébile au fond de la rétine». Le public pourra ainsi découvrir Bad Taste, première réalisation de Peter Jackson (la saga du « Seigneur des anneaux »), tourné pendant cinq années avec des amis. Ou Le Convoi de la peur de William Friedkin (L'Exorciste) qui avait souhaité faire un remake du Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot.

■ Une compétition

Parmi les 25 films diffusés, le festival en a sélectionné sept qui seront en compétition pour se voir décerner le Grand Prix. Citadel ouvrira le bal le 27 mars.