Lyon: Une bombe factice paralyse le quartier de la Part-Dieu

FAITS-DIVERS Un vaste périmètre de sécurité a été installé dès 7h45 non loin de la gare de la Part-Dieu, après la découverte d’un colis suspect...

Elisa Riberry
— 
Le quartier de la Part Dieu, à Lyon, le 12 mars 2013.
Le quartier de la Part Dieu, à Lyon, le 12 mars 2013. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

«Tout a été fait pour qu’on pense à une bombe», indique la préfecture du Rhône. Pendant plus d’une heure et demi ce mardi matin, la circulation a été interrompue boulevard Vivier-Merle, à Lyon, et un vaste périmètre de sécurité installé dès 7h45 non loin de la gare de la Part-Dieu, après la découverte d’un colis suspect.

Il s’agissait d’un engin réalisé avec des tubes métalliques reliés entre eux par de l’adhésif et sur lequel on apercevait un téléphone portable. «L’alerte a été prise très au sérieux», a précisé ce mardi matin la préfecture. D’autant plus que l’engin a été retrouvé non loin d’un centre culturel israélite. Le préfet délégué à la sécurité Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts s’est d’ailleurs rendu sur place.

L’opération de déminage s’est achevée vers 9h20 après qu’une forte détonation a retenti dans le quartier, bouclé de toutes parts. Le périmètre de sécurité a depuis été levée. L’enquête a été confiée à la Police judiciaire de Lyon, qui devra désormais s’atteler à retrouver le ou les auteurs de ce mauvais canular.