Le gendarme voleur de sac condamné

©2006 20 minutes

— 

Un gendarme en prison. Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné hier un militaire à deux ans de prison, dont six mois avec sursis, pour avoir volé le sac d'une femme sur la passerelle Saint-Georges enjambant la Saône. Le 6 septembre dernier, sous l'emprise de l'alcool, il avait arraché le sac des mains de sa victime, la faisant chuter et lui occasionnant un hématome. Lors de son audition, le gendarme avait expliqué son geste par d'importantes dettes de jeu. Il avait confessé être alcoolique. Sa condamnation, plus sévère que les réquisitions du parquet, prévoit une obligation de soins et cinq ans d'interdiction de droits civiques, civils et familiaux.

« Il a commis ce geste pour mettre un terme à sa vie d'avant, marquée par des difficultés financières et amoureuses. L'expertise psychologique a décelé des tendances névrotiques et suicidaires », a indiqué son avocat.