Le doigté d'Iboo Interactive

Caroline Girardon

— 

Marina Roel, fondatrice d'Iboo Interactive, est l'une des conceptrices du livre pour enfants Moutcho et Pitrouille.
Marina Roel, fondatrice d'Iboo Interactive, est l'une des conceptrices du livre pour enfants Moutcho et Pitrouille. — C. VILLEMAIN/20 Minutes

L'un est petit, violet et possède des oreilles semblables à celles des lapins. L'autre, plus costaud, se distingue par sa couleur orange et ses épaisses lunettes. Moutcho et Pitrouille, personnages crées au départ pour un dessin animé qui a été avorté, ont trouvé une seconde vie. Depuis cet été, ils sont les héros d'un livre interactif destiné aux tablettes numériques, et réalisé entièrement par Iboo Interactive. Une petite entreprise lyonnaise qui sera présente à la quinzième édition de Cartoon Movie, forum européen de l'animation débutant ce mercredi entre Rhône et Saône.

Plus de 25 000 téléchargements


«L'idée m'est venue à la suite d'un premier emploi comme graphiste dans une entreprise de développement d'applications pour enfants, raconte Marina Roel, diplômée de l'école Emile-Cohl et fondatrice de la start-up. A l'époque, j'ai découvert le concept de livre interactif, une sorte de livre enrichi qui n'avait encore jamais été expérimenté sur tablette. Pour les enfants, c'est très intuitif. Pour eux, c'est tout à fait naturel d'aller vers les tablettes, car ils peuvent les manipuler très facilement avec leurs doigts.» Moutcho et Pitrouille, livre de sept pages raconte l'histoire du soleil qui refuse de se lever. «L'objectif est donc de trouver un moyen pour que le soleil accepte de le faire, dévoile Marina Roel. Les nuages, les plantes sont personnifiées. Et sur chaque page, l'enfant va découvrir des personnages différents qui sont cachés, mais qui vont l'aider à progresser dans l'histoire.» L'entreprise, qui s'est entourée de scénaristes, musiciens, comédiens et graphistes lyonnais pour réaliser ce premier opus, téléchargé à 25 000 reprises depuis le mois de juin, planche déjà sur trois autres tomes. Elle cherche actuellement des financements pour mener à bien ce projet.

■ Rhône-Alpes, leader du film d'animation

Avec Rhône-Alpes Cinéma, la région a déjà coproduit plusieurs films d'animations à succès comme La prophétie des grenouilles, Azur et Asmar ou encore Une vie de chat, nominé aux Oscars. Elle consacre en moyenne 800 000 € à la production de films d'animation, chaque année.