L'incident est clos chez Bayer

©2006 20 minutes

— 

Fin de surchauffe chez Bayer Cropscience, à Limas. La sécurisation des quelque 300 sacs de fongicides de cette usine classée Seveso, dont la température avait augmenté vendredi pour une raison inconnue, s'est achevée hier.

« Le traitement de l'ensemble des sacs de mancozèbe mis en cause a été intégralement terminé lundi matin. Le produit est donc désormais totalement inactif », a indiqué la préfecture. Un plan particulier d'intervention (PPI) avait été déclenché et d'importantes forces de secours avaient été déployées sur le site, afin de prévenir toutes conséquences d'éventuelles émanations de gaz toxiques. Un dispositif de refroidissement de ces sacs contenant du mancozèbe, un produit organique nécessaire à la formulation d'un fongicide (anti-mildiou) destiné à la vigne, avait été mis en place vendredi soir. Les déchets issus du traitement par immersion seront incinérés. Une enquête doit être menée afin de déterminer les causes de la surchauffe des sacs.

F. Crouzet