Chez Bayer, des tonnes de fongicide neutralisées

©2006 20 minutes

— 

Pour Bayer Cropscience, l'incident est clos. Durant tout le week-end, les pompiers de l'usine de produits phytosanitaires située à Limas ont neutralisé des dizaines de sacs de 500 kg contenant un fongicide. Pour des raisons encore inconnues, cette poudre irritante, qui sert à la fabrication d'un traitement pour les vignes, avait vu sa température monter anormalement dans trente-cinq sacs sur trois cents, dès jeudi après-midi.

Classée Seveso, l'entreprise avait alerté quelques heures après la préfecture du Rhône, qui a déclenché vendredi matin un plan particulier d'intervention (PPI) afin de sécuriser le site et d'informer les riverains. La préfecture n'a cependant pas jugé nécessaire de mettre en place une mesure de confinement puisque le produit, qui peut irriter les voies respiratoires, « ne présentait aucune menace pour la population ».

Le PPI a finalement été levé samedi. Mais des mesures de surveillance sont toujours actives. « Nous étions en période de pré-crise. Toutes les procédures de sécurité ont été activées. Aujourd'hui, on peut considérer que c'est terminé », a indiqué hier Gilles Delanoë, porte-parole de Bayer Cropscience. Plus de 90 sacs dont la température avait dépassé les 60 ºC ont déjà été neutralisés dans des bacs à eau et 24 ont été broyés. Le reste devrait être détruit d'ici à quelques jours. Une enquête est en cours pour comprendre les causes de cet incident.

Carole Bianchi

Le comité local d'information et de concertation (Clic) sur l'usine Bayer, qui regroupe notamment des élus et des associations, doit se réunir d'ici à trois semaines afin de « faire un bilan » de l'incident de vendredi. Créé le 7 septembre, ce Clic a pour vocation de relayer les interrogations des riverains.